Corporate screenshot

Viareport lance Corporate

Avec Corporate, Viareport propose aux juristes d’accéder en mode SaaS à l’information juridique et de suivre l’évolution du capital de leurs sociétés de manière centralisée et collaborative, en toute sécurité.

Corporate, conçu en partenariat avec Le Figaro, est un progiciel dédié à la gestion du capital et des informations juridiques.

Corporate assure la conformité des règles liées aux statuts juridiques de leurs entreprises ainsi qu’une correcte répartition des pouvoirs au sein des organes de direction.

L’utilisateur (juriste, directeur financier,…) gère l’information juridique corporate, « l’ADN » de la société : le capital(structure, répartition), les mandats, les détentions, etc. Il navigue d’une société à une autre, en passant par une vision groupe. Ces informations sont souvent dispersées et pas toujours accessibles dans l’instant.

Un tableau de bord par société est intégré pour un meilleur suivi, une synthèse des règles métier par société mais également au niveau groupe (non-cumul, âge,…) ou encore la génération d’un état des détentions (contrôles, couple détenue-détentrice, périmètre juridique). Viareport dont l’ambition est de faciliter la direction financière a mis au point un outil à destination des juristes et des directions juridiques, facilitant ainsi le juridique Corporate. L’information juridique est effectivement une des sources de l’information financière. La première étape pour un consolideur dans son processus de consolidation sera la construction du périmètre… à partir de l’information juridique. Répondre au besoin du juriste d’entreprise, c’est aussi répondre au directeur financier.

Spécialiste du SaaS (connexion aux progiciels via Internet) depuis 2005, Viareport propose Corporate sous la forme d’un abonnement mensuel, permettant à ses utilisateurs de bénéficier des évolutions et mises à jour produit tout en ayant un budget restreint.

« 61% des entreprises françaises ne disposent pas d’outil pour suivre leurs mandats sociaux, s’exposant alors à une information décentralisée, périmée, redondante, incomplète voir inaccessible. »

La bonne gestion des mandats sociaux et du capital demande la mise en place d’un outil adapté afin d’assurer une correcte répartition des pouvoirs au sein des organes de direction.

Découvrez également

Donec Lorem venenatis ut Curabitur vulputate, ut ipsum tempus mattis